Effluents phytosanitaires

Les flux rss du siteImprimer la page

Définition

  • Déchet considéré comme dangereux, généré après les traitements phytosanitaires,
  • Peut-être concentré en phytosanitaires (eaux de lavage) comme très concentré (fond de cuve),
  • Doit donc être éliminé en respectant la réglementation - arrêté 2006.

Sont considérés comme effluents phytosanitaires : Fond de cuve, Eaux de rinçage interne du pulvérisateur, Eaux de lavages externes, Renversement de bidons, PPNU.

Comment les éliminer ?

A la parcelle

Les fonds de cuve peuvent être épandus sur les parcelles traitées, à condition de respecter les règles de dilutions, des points d'eau...

Le pulvérisateur peut être lavé sur une parcelle agricole en respectant également les distances vis-à-vis des points d'eau, en évitant le ruissellement et en revenant à la même place dans un laps de temps d'un an.

Sur l'exploitation

Si les effluents sont gérés sur l'exploitation, il faut alors les récupérer sur une dalle étanche et les traiter avec un système homologué.

Le devenir des effluents récupérés

Plusieurs dispositifs existent (phytobac, Osmofilm...).
Pour être en conformité avec la réglementation existante, ils doivent être agréés en viticulture et/ou en grandes cultures.

Aire de remplissage et de lavage

  • Ce choix impose à la fois de réfléchir aux types de matériels nettoyés, à l'agencement de cette plate-forme, au stockage des effluents récupérés et au mode de traitement des eaux usées.
  • Cette aire peut être individuelle ou collective.

Des aides sont possibles
Il est possible d'avoir recours à des aides mais à ce jour nous n'en connaissons pas le contenu et les conditions. Nous vous tiendrons au courant dès publication.
Pour tout renseignement n'hésitez pas à joindre Claire HAEBIG.

CONTACT

Claire HAEBIG
Conseillère en Réglementation Environnementale

03 25 43 72 72 (standard)

claire.haebig@remove-this.aube.chambagri.fr

A télécharger

Outil de calcul : "dilution des fonds de cuve"

Arrêté du 12 septembre 2006 relatif à la mise sur le marché et à l'utilisation des produits visés à l'article L.253-1 du code rural

Nos solutions